logo CCC
 
Maman pure et douce comme la mangue mure qui s'offre à ma prunelle gourmande je te dédie mon amour féroce et sans limite

A maman

A papa

Garant de ma vie silencieuse tu rêves de jours heureux

Quand tisseras-tu mon filet de paroles

Je parlerai de belles heures que mon père m’a données

En gravant dans mes yeux son fol espoir

Grises-toi de mes mots je te les offre

Joue tes joies et tes peines gravement partagées

À la rare poésie que les muses m’ont furieusement donnée

Dis encore à ton fils comme les troublantes nuits d’angoisse

Ont enterrée tes désirs les plus fous

Les myriades de mots qui dansent dans ma tête

N’atteignent les étoiles que pour rendre jaloux

Les démons de la grandiose et gigantesque fête

Dont le destin cruellement nous a privés

 

ma folie est source de génie

et mes rêves condamnés au périssable instant

jouent avec les tirades que le parricide enfant

a données à ta raison


****************

Sirènes de l’espoir

Ne verse plus de larmes sur ta vie

Les roses qui ont décloses à ta triste folie

Ce soir sont fanées

Frêles lueurs d’espoir

Furieux embrasements

Incandescente flamme

Te faudra-t-il aimer jusqu’à la déchirure

Les démons qui t’obsèdent

Démente solitude que m’octroient mes chimères

Cruels appétits nourris d’étranges peurs

Impitoyable prix de ma sourde raison

Rutilantes sirènes de joyeuses saisons

Aspirez à ravir mon âme emprisonnée

Par les feux de rassurantes destinées

Pour vous je veux rêver plus loin que tous les horizons

D’un bonheur plus profond que tous les océans.

*******************




Créer un site
Créer un site